Partagez | 
 

 Nathanaël ♔ Heureux ? Oui, bien sûr....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« Nathanaël L. Crawford »
Admin
Who are you ?

Votre bouille : I miss you so bad...
Messages : 815
Date d'inscription : 09/01/2015
Date de naissance : 18/08/1983
Age : 33
Situation amoureuse : Marié a un homme qu'il aime plus que tout, mais à qui il ne sait pas être fidèle.
Métier : Homme au foyer à l'extérieur & Bibliothécaire sous le dôme ♥
Objectif(s) dans le dôme : Faire comme chez moi, car... Car c'est bien ici !
Points : 951
Crédibilité : 34
Célébrité choisie : MIKA ♥
Crédits : TMA
À propos de vous :
Andy, Can you... just love me like I love you ? Because... I love you. You're the love of my life, you're my soulmate, you're a part of me. I don't want to leave, don't force me...

Maya, You're my sister, my pillar, my reference, my protector, my model, my idol, the woman of my life. Without you I would not be where I am today and I thank all the days of heaven to have you by my side!

Elizabeth, You! You! You! You're my soulmate, the person I admire most in the world and without you I could not imagine a day. I need you in my life, I need you near me. I need to know you well, I need you to know that you can always count on me. I need you to watch me and to prevent me from doing stupid things. ♥

Kyle, As difficult as it sometimes, the seperation is the best option.

MessageSujet: Nathanaël ♔ Heureux ? Oui, bien sûr....   Dim 10 Mai - 1:04

Bienvenue sous le dôme

Nathanaël Lounis Crawford

Informations personnelles
Coucou les copains ! Je me présente, je suis Nathanaël Lounis Crawford, mais mes amis me surnomment Nath'. Je suis né(e) le 18 août 1983 à Beyrouth au Liban ce qui fait que j'ai maintenant 31 ans. Avant le dôme, j'étais un/une homme au foyer, sous le dôme, je me rends utile en tant que bibliothécaire. Je suis actuellement marié et j'ai une préférence pour les deux. Lorsque le dôme est tombé, j'étais en train de faire le croupier dans la cimenterie pour la cause des enfants malades qui me tient à cœur. Depuis, il m'est impossible de revenir à New York et de retrouver ma petite famille. Par chance que j'ai ma soeur et ma meilleure amie avec moi sinon ça serait encore pire. Ma priorité sous le dôme est d'être heureux et de passer outre les problèmes. C'est donc pour cette raison que je fais partie des déserteurs. La célébrité qui me représente est Mika Penniman. Les images et les gifs utilisés dans cette présentation ont été faits par kristiagathe


Histoire de votre personnage
« Oui, je le veux ! » Sans le savoir en prononçant ces mots, Nathanaël venait de gâcher sa vie, il venait de mettre fin à son bonheur ultime pour devenir, intérieurement, une coquille vide sans vie. C'est le 17 juillet 2010 que le jeune homme d'origine libanaise dit « oui » à l'homme avec qui il partageait sa vie depuis 4 ans déjà et c'est le 24 juillet que sa vie chamboula complètement. Commençons par le début de l'histoire. Nathanaël Lounis Crawford est né le 18 août 1983 à Beyrouth au Liban d'une mère libanaise et d'un père américain. Il est le troisième enfant d'une famille qui en comporte aujourd'hui cinq. Le jeune garçon vécut une seule année de sa vie au Liban, car la guerre força sa famille à fuir et à se réfugier en France, plus précisément à Paris pour les huit années suivantes. Nath' eut alors une scolarité des plus normales où il apprit à parler assez bien le français. Par contre, tout se passait trop bien pour la famille Crawford pour que ça reste ainsi. Le père de Nathan avait des vices qui l'ont bien endetté, poussant les huissiers à saisir tous leurs biens et à les exproprier de leur grand appartement. En panique, la famille Crawford n'eut d'autre choix que de déménager et c'est vers Londres qu'ils se dirigèrent. Ce changement fut un très gros choc culturel pour Nathan, choc qui lui provoqua de grosses difficultés scolaires. Dans un premier temps, le changement d'une petite institution scolaire à un gros établissement n'aida pas à sa cause. Dans un deuxième temps, il était beaucoup trop « bizarre » pour bien s'intégrer. Il était grand, il était maigre, il s'habillait étrangement avec ses pantalons rouges et ses nœuds papillons et en plus, il avait un accent bizarre. C'est là que l'intimidation commença pour le jeune Lounis qui n'eut pas du tout la vie facile au Lycée. Ses notes chutèrent à un tel point qu'il fut expulsé de plusieurs écoles, mais à chaque fois, c'était le même manège. À chaque nouvelle école, il devenait la proie facile à laquelle on s'attaquait. Et la boucle continuait. Soit on l'expulsait soit sa mère le déscolarisait quelques mois pour ensuite le changer d'endroit. Mais dans une tentative ultime pour redonner le goût à la vie à son garçon, la maman libanaise prit l'initiative de lui faire l'école à la maison. C'est sans doute ce qui lui sauva la vie, qui lui redonna goût à cette dernière et qui lui donna envie de continuer ses études. Médecin ? Avocat ? Deux branches compliquées qui l’ont toujours beaucoup attiré, mais ayant plus de cinq bouches à nourrir, ses parents n’avaient pas les moyens de lui payer des études aussi poussées. De plus, il n’avait accès à aucune bourse d’études. Du coup, c’est son père qui réussit à faire jouer de ses relations pour lui obtenir une place – à un prix raisonnable – à la London School of Economics and Political Science… Bon, malheureusement pour le jeune libanais, la médecine et le droit n’étaient pas donné à cette école et il dut se plier vers des études en économie sans réellement de but. Il ne savait pas trop où ça allait le mener. La motivation n’était pas trop présente, mais pour ne pas décevoir son père, le jeune garçon termina ses études et obtint son BAC en économie. En fait… Ce qui poussa vraiment le jeune Nathan à se rendre jour après jour à l’école fut un garçon de quelques années de plus, en fin de maîtrise, avec qui Nath’ discutait souvent. Ce même garçon qui faisait battre son cœur jour après jour et qui lui faisait perdre complètement la tête. Car oui, Nathanaël n’était pas ce qui avait de plus hétérosexuel sur la terre et c’est bien cela qui lui valut de nombreuses moqueries au Lycée. Nathan avait toujours eu une préférence pour les hommes, il ne l’avait jamais caché et sa famille l’avait toujours accepté comme il était. En toute franchise, lors de son coming out, tout le monde s’y attendait à l’exception de sa plus jeune sœur – mais aujourd’hui, tout va pour le mieux avec elle.

Tomber amoureux l’aida à terminer ses études et heureusement pour Nathanaël, les sentiments étaient réciproques. C’est à la fin de ses études qu’Andreas et Nath’ se mirent en couple d’une façon tellement naturelle. Ils étaient destinés pour être ensemble. Tout était tellement vrai et naturel entre eux que Nathan accepta de suivre son homme à New York quelques mois seulement après leur mise en couple. Andy était destiné à reprendre les rênes de l’entreprise de son père et d’en devenir le PDG. C’est à New York que ça se passa dans un premier temps. Nathanaël tenta de se trouver un boulot, mais en vain. Ce n’est pas qu’on ne voulait pas lui, c’est lui qui ne trouvait rien qui lui convenait, donc c’est Andy qui entreprit de le faire vivre. Après tout, ce n’était pas un problème. L’entreprise de son père générait des millions qui donnèrent une vie de riche à Andreas et Nathan. À eux les maisons de luxe, les voitures de luxes, les yachts, les voyages partout à travers le monde, bref… Le luxe quoi, la vie de rêve. Andreas arrivait même à être très souvent à la maison, redoublant les attentions pour son petit copain, le faisant tomber davantage amoureux à chaque fois. Même si il n’avait jamais imaginé une vie comme cela, Nathan n’avait pas à se plaindre. Il était heureux, il était amoureux et il eut même le droit à une demande en mariage des plus romantiques pendant une croisière, 3 ans et demie plus tard. Comment refuser ? Le libanais était fou de son homme. C’est quelques mois plus tard, dans l’état de Washington (qui était l’un des seuls états à autoriser les mariages homosexuels à l’époque) que Nath’ et Andy se dirent oui s’unissant à jamais. Un mariage de rêve sur une île privée avec les amis, la famille… Bref ! Un vrai roi !    

Mais si seulement ça avait pu rester comme et si seulement Nathanaël ne s’était jamais marié… Ça ne prit pas moins d’une semaine avant que sa vie de rêve tourne au cauchemar. Le premier coup l’avait atteint directement au ventre. Comment s’y attendre ? Comment prévoir que son idéal ne l’était pas vraiment et qu’il attendait seulement de faire de Nathan sien pour toujours afin de le traiter comme un objet ? Car c’est ce que devient Nathanaël aux yeux d’Andy. Certes, Andy l’aimait toujours, il l’aimait comme il aimait ses objets de valeur. Il s’assurait que son mari ne manque de rien, mais lorsque la pression se faisait trop forte au boulot, c’est Nath’ qui servait de défouloir. Et le jeune libanais ne pouvait rien faire, car on lui avait bien mis dans la tête qu’il appartenait dorénavant à Andreas et qu’il ne pouvait rien faire pour lui échapper. En lui disant « oui », il s’était donné entièrement à l’homme qu’il aimait. Et malheureusement pour Nathanaël, il l’aime toujours. Il reste son homme idéal et il ne s’imagine pas avec un autre. Après tout, si on retire les coups, les insultes et son impression d’être un objet sexuel, son mariage n’est pas si pire. Il est riche, il passe ses journées à faire des choses qu’il aime, il assiste à des événements importants avec son mari. De quoi peut-il se plaindre vraiment ? Le bonheur a un prix. Mais bon… Nathan a également besoin d’évacuer son stress et malheureusement, il n’a rien trouvé d’autre que le sport en chambre avec d’autres hommes et quelques rares femmes… De préférence plus jeunes avec lesquels, il se sent revivre, aimé et apprécié.

Nathan n’aurait pas dû se trouver à Chester’s Mill, mais son mari avait fortement insisté pour qu’il l’accompagne et ainsi mieux paraître. Le libanais n’avait pas vraiment eu le choix et c’est pour cette raison qu’il se trouve enfermé sous le dôme avec mon mari et quelqu’un de ses proches qui se trouvaient également sur place. Andreas profite de l’occasion pour tenter d’implanter son entreprise dans la ville et Nathanaël en profite pour s’éloigner le plus possible. Les deux hommes ne vivent même pas ensemble sous le dôme, mais Andy semble trop occupé pour le remarquer. ₰

Caractère du personnage
₰ Nathanaël est avant tout un grand gamin qui aime bien rigoler, sauter partout et dire n’importe quoi. Il aime beaucoup rigoler, car rire lui permet d’oublier ce qu’il vit une fois de retour chez lui. Nath’ aime également beaucoup parler de tout et de rien, mais surtout de rien, car il reste quelqu’un de très renfermé. Surtout au niveau de sa vie privée. Il n’en parle jamais et si on l’invoque, il reste très évasif et il essaye d’éviter la conversation. Dans sa vie de tous les jours, il est très timide. Dès qu’il se trouve en public, il est plus du genre à rester dans son coin et à marmonner. Il a beaucoup de mal à s’intégrer et c’est plus facile pour lui d’éviter les gens. Par contre, lorsqu’il se retrouve seul à seul avec une personne, il est beaucoup plus à l’aise, beaucoup plus drôle et lui-même. Même si Lunis est quelqu’un ayant beaucoup d’argent et vivant dans le luxe, il n’est pas une tête enflée pour autant. Au contraire, ayant déjà manqué d’argent dans sa vie, il est très généreux et il n’hésite pas à donner aux organisations et à quelques itinérants qu’il peut croiser. Par contre, ça ne l’empêche pas d’aimer être bien habillé, aimer être classe et de porter des Louboutin. Il profite de cet argent pour lui également. Il s’est habitué au luxe et il aime le luxe, il ne pourrait pas s’en passer aujourd’hui.

Nath’ reste quelqu’un d’assez mystérieux dont il est difficile de voir s’il se cache sous un masque ou s’il est lui-même. Il a beaucoup de mal à se confier et il préfère prendre sur lui. Il est quelqu’un qui ressent très fort les choses intérieurement, mais qui n’extériorise jamais. Du moins, pas devant quelqu’un. Il garde le tout pour lui. Et une dernière chose importante à savoir sur Nathanaël, il n’est pas ponctuel du tout. Arriver à l’heure est presqu’impossible pour le jeune homme qui se laisse déconcentrer par tout. ₰

Pourquoi ce groupe ?
₰ Nathan se trouve chez les déserteurs, car il s’y sent beaucoup mieux que chez lui. Son mari est beaucoup trop occupé à travailler pour s’occuper de lui, pour le frapper et pour le torturer mentalement. De plus, le fait qu’ils ne vivent pas ensemble lui donne une pause qui lui fait un bien fou. Donc, il se sent heureux comme jamais et tant que la situation restera comme cela, il va souhaiter rester ici. ₰

Devant l'écran
₰ Pseudo : TMA
₰ Âge : 22 ans
₰ Double compte ? Pas encore !
₰ D'où venez-vous ? Québec ! Very Happy
₰ Comment avez-vous découvert le forum ? Je l'ai créé Excited!!!
₰ Qu'est-ce qui vous a poussé à vous inscrire ? Je n'avais pas le choix en le créant !
₰ Un mot pour vous décrire : Débile ! Ooh yah !
₰ Code du règlement : Iiiiih !!

_________________
Can't get no love without sacrifice

♘ .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nathanaël ♔ Heureux ? Oui, bien sûr....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand on vous dit que vous êtes heureux........(humour bien sûr....)
» Vivons heureux en attendant la mort
» Les vrais amis : Bien s'entourer pour vivre heureux
» petit craquage mais bien ciblé !
» comment bien écouter 1 enfant de 8 ans ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Under The City :: Avant l’arrivée dans le dôme :: Stop ! Qui êtes-vous ? :: Personnages sous le dôme-